Undescribed image

Nos conseils pour les potagers et jardinières

23.04.2021

Leslie en Cuisine, ambassadrice #jecuisinelocal, est partie à la rencontre de Catherine, horticultrice et propriétaire de la jardinerie "Ô jardin" à Dalhem. Et elle nous partage tous les bons plans et conseils reçus à cette occasion. Parce que le jardin ne s'improvise pas et que les conseils d'un professionnel, ça vaut de l'or.

Undescribed image

Plantons au bon moment

Rappelons tout d’abord que les plantes font partie du monde du vivant. Elles doivent donc être traitées avec tout le respect qu’elles méritent. Et le monde vivant ne peut fournir son plein potentiel que si l’on tient compte de sa nature, ses besoins, ses exigences.

Planter chaque plante au bon moment est important. Avec les printemps secs que nous connaissons depuis quelques années, il est par exemple recommandé de planter les arbres et arbustes à racines nues en automne. Cela garantit de meilleures chances de reprise. Les plantes en pots peuvent être plantées toute l’année mais il est préférable de choisir l’arrière saison pour les repiquer. Elles souffriront moins et pourront apporter plus vite, et mieux, tout leur potentiel.

Undescribed image Undescribed image

Que peut-on planter actuellement ?

Comme le révèle Leslie, après s’être rendue chez Ô Jardin:

« Catherine conseille de planter des bulbes comme des jonquilles ou des jacinthes. Pour les vivaces, les primevères sont aussi bien de saison. Ces plantes seront en floraison pour environ un mois.

Quand les fleurs des plantes à bulbes seront fanées, laissez bien sécher les feuillages, puis coupez-les. Vous pourrez alors replanter ces bulbes dans un parterre en pleine terre… Feuilles et fleurs ressortiront les années suivantes ».

Et au potager ?

« Vous pouvez mettre directement en terre les oignons, l’ail, les pommes de terre, les salades (style pommée), mais aussi les épinards, les fraisiers et la rhubarbe. Ils résisteront aux gelées nocturnes, sans aucun souci.

Il faudra attendre la mi-mai et la fin des saints de glace (les 11, 12 et 13 mai, cette année) pour pouvoir repiquer vos semis de tomates, poivrons ou aubergines. Faites confiance à votre horticulteur pour vous proposer des semis bios de qualité.

Toutefois, si vous avez envie de réaliser vos semis vous-même, je vous conseille les graines de la marque (bio et belge) « Semailles ». L’idéal est de les commencer en mars et de les garder au chaud dans la maison jusqu’à la mi-mai. »

Si vous aussi, vous souhaitez aller à la rencontre d’un horticulteur près de chez vous, n’hésitez à jeter un œil à nos bonnes adresses.

Undescribed image

Potager : une activité enfants admis !

Leslie en profite pour nous livrer quelques conseils pour motiver les plus jeunes qui seront impatients de constater les premiers résultats. Selon elle, le mieux est de commencer avec des graines de courgette ou de potimarron car elles sont assez grandes et faciles à manipuler. C’est l’occasion d’expliquer aux enfants qu’en plantant une petite graine, on peut obtenir, quelques mois plus tard, un joli légume qu’on cuisinera ensemble.

Les mélanges de fleurs comestibles offrent aussi une belle occasion de s’amuser. On plante les petites graines, on les regarde grandir, puis on organise une récolte de fleurs qui viendront décorer les desserts, les salades colorées et les plats de la belle saison.

Réaliser ce travail de plantation, attendre que pousse un fruit ou un légume, récolter sa production et la transformer en délicieux repas, c’est une façon très concrète de se responsabiliser par rapport à notre consommation. Les enfants adorent prendre part à ce genre d’expérience et en leur montrant les efforts qu’il faut déployer pour mettre de bonnes choses dans les assiettes, on les convainc facilement qu’il faut éviter le gaspillage.