Fruits et légumes du mois

Quels fruits et légumesen avril ?

04.04.2022

Chaque mois, un calendrier listant les fruits et légumes frais et ceux en conservation.
Avec chaque fois, un focus sur un fruit ou un légume en particulier.
Pour ne plus se tromper sur les produits de saison !

Les légumes

Les légumes frais

Asperge, cerfeuil, champignon de paris, chicon, cresson, épinard, laitue pommée, mâche (salade de blé), moutarde, navet, oignon ciboule, pleurote, poireau, pourpier d’hiver, radis, roquette, persil

Les légumes en conservation

Carotte, chou blanc, chou rouge, échalote, navet, oignons, (pomme de terre).

Les fruits

Les fruits frais

La rhubarbe

Les fruits en conservation

Les noix, noisettes, poires et pommes.

La rhubarbe plus en détails...

La rhubarbe, fruit ou légume ?

La rhubarbe est une plante vivace de la famille des polygonacées, mesurant jusqu’à un mètre de hauteur. Officiellement classée parmi les fruits à cause de son utilisation sucrée, elle n’en demeure pas moins légume dans les livres de botaniques. Seules ses tiges (appelées pétioles) sont comestibles. Ses feuilles sont, elles, très riches en acide oxalique, une substance toxique !

Il existe différentes variétés de rhubarbe, chacune ayant son propre goût. Si la tige et la chair sont vertes, alors le goût est plus amer et plus acide. Si la tige est plus rouge, alors, son goût est plus doux et sucré.

Le bon momentpour en manger...

La pleine saison de ce légume-tige s’étend d’avril à fin juin. Profitez donc de cette période pour en acheter de la fraîche auprès de producteurs locaux.

Comment choisir la rhubarbe ?

Choisissez-la avec un pétiole bien ferme, dense et dépourvu de tâches et de flétrissures. Ses extrémités doivent être fraîchement coupées. Pour vérifier sa fraîcheur, n’hésitez pas à casser un des pétioles, de la sève doit s’en écouler. Préférez-les de couleur rouge-rosée, nuancée de vert.

Comment conserver la rhubarbe ?

Conservez-la dans un linge humide dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, pas plus de quelques jours car elle devient rapidement molle. Par contre, elle se congèle très bien. Il suffit pour cela de la laver, de l’essuyer et de la couper en tronçons à glisser dans un sac de congélation.

Comment cuisiner la rhubarbe ?

Consommez-la cuite, c’est ainsi qu’on la connaît le mieux. En compote, en confiture, elle se prête également à la préparation de chutneys. Elle fait aussi d’excellentes tartes meringuées Crumbles, crèmes et mousses, tous les desserts lui vont bien, qu’elle soit seule ou en parfait duo avec la fraise.

Crue aussi, la rhubarbe est excellente. Coupée en tronçon, trempez-la dans du sucre, voire même dans du sel. Attention, en grande quantité, la rhubarbe crue n’est toutefois pas recommandée.

Les plats de viandes (volaille et canard) et de poissons se trouvent sublimés, accompagnés de ses tronçons tout simplement revenus dans un peu d’huile.

La rhubarbe est également à la base de jus, de smoothies et de sorbets.

Calories et infos nutritionnelles

La rhubarbe a l’avantage d’être très peu calorique, mais son acidité étant très prononcée, on a tendance à la préparer avec beaucoup de sucre. Essayez donc d’avoir la main légère. Elle est, en outre, très laxative grâce à sa richesse en fibres ; en particulier en compote, elle parvient à réveiller tout en douceur les transits les plus paresseux. Elle mérite donc d’être plus fréquente au menu d’autant que son apport en minéraux est très important, notamment en potassium et en phosphore. Elle apporte aussi une quantité intéressante de magnésium et de calcium.

Bien pourvue en vitamine C, elle a de ce fait des propriétés toniques et antianémiques. Dans l’armoire à pharmacie, elle a par ailleurs sa juste place en tant qu’anti-inflammatoire pour les muqueuses buccales.